Devant leurs supporters, les filles du FFYAA ont fini par s'incliner face au FC Metz, en Coupe

2 février 2017 - 17:48

Près de 450 personnes se sont massées dans les tribunes du stade de Bellevue, hier après-midi, à l’occasion du seizième de finale de Coupe de France, qui a vu les joueuses d’Yzeure s’incliner 1-0 face au FC Metz.

Tambours, trompettes, mégaphones, banderoles... Le public venu en nombre hier après-midi au stade de Bellevue , à Yzeure, s’est fait entendre et a encouragé ses protégées jusqu’au terme de la rencontre.

« Cet événement est une belle fête et une véritable réussite. Les gens ont répondu à l’invitation et ce match en semaine a attiré plus de monde qu’on espérait », reconnaissait le président du Foot féminin Yzeure Allier Auvergne (FFYAA), Alexis Hervier. A la mi-temps, l’optimisme était de rigueur du côté des supporters yzeuriens, après quarante-cinq premières minutes disputées. 

Opposées à une équipe du FC Metz, évoluant à l’échelon supérieur (D1), les troupes de Grégory Mleko ont donné du fil à retordre aux joueuses lorraines.
« Il y a la place, les filles vont le faire, on y croit », s’est exclamé un père de famille, venu assister à la rencontre avec son jeune fils. « Les filles ont fait le travail, on a assisté à une belle première période et il n’a pas manqué grand chose pour que le ballon finisse au fond. Il n’y a maintenant plus qu’à espérer qu’on se qualifie et que les filles soient récompensées », affirmait pour sa part Alexis Hervier. 

Les nombreux enfants présents ont donné de la voix

 Pour l’occasion, les écoles de foot de Bessay-sur-Allier et de l’Etoile de Moulins, et les jeunes du centre de loisirs d’Yzeure avaient garni les tribunes. Même la mascotte de l’AS Yzeure, le loup gris et vert prénommé Suppy, avait fait le déplacement et n’a pas hésité à prendre place au milieu des enfants, qui ont donné de la voix tout au long du match. 

Les supporters yzeuriens y ont longtemps cru, mais les filles du FFYAA ont fini par s‘incliner sur le plus petit des scores (1-0). Malheureusement, l’aventure s’arrête donc là pour les joueuses d’Yzeure, qui n’ont néanmoins pas démérité, et ont été chaudement applaudies à leur sortie du terrain.

Commentaires